le billet de 50 francs

Quand elle a sorti sa plus récente gamme de billets, la Banque de France s'est inspirée de Saint-Exupéry et de son livre Le Petit Prince pour son premier billet : celui de 50 francs. Il est déjà intéressant qu'elle ait décidé de sortir une nouvelle gamme de billets juste avant que l'euro soit introduit sur le marché. Le billet de 50 francs, le premier à sortir dans la nouvelle gamme, a été imprimé pour la première fois en 1992. Si ce choix a été fait, existait-il une raison spécifique pour le motiver ? Ou la nouvelle gamme peut-elle être simplement vu comme une autre gamme de billets ?

En fait, la Banque de France a annoncé spécifiquement le but de la nouvelle gamme de billets. Elle en donne l'explication dans la description qu'elle fait du billet de 50 francs. Dans la section qui s'intitule « Le choix de Saint-Exupéry (1900-1944) », la Banque annonce ses intentions avec les nouveaux billets. Elle dit que la nouvelle gamme « est fondée sur les grands thèmes qui caractérisent le XXe siècle dans notre inconscient collectif ».

Cela explique le choix de faire une nouvelle gamme de billets. Ensuite vient la question de savoir pourquoi Saint-Exupéry a été choisi comme thème du premier billet. La Banque de France justifie son choix en déclarant que Saint-Exupéry est « universellement connu » et qu'il a contribué « au rayonnement de la France dans le monde ».

Comment a-t-il fait rayonner la France dans le monde entier, si ce n'est pas grâce à son livre Le Petit Prince ? Il a sûrement fait d'autres choses au long de sa vie, qui sont mieux connues des générations précédentes. Mais ce qui demeure dans l'inconscient collectif c'est Le Petit Prince, ou peut-être le Petit Prince lui-même. Il n'est donc pas surprenant que l'un des thèmes principaux du billet de 50 francs soit le Petit Prince. Il y apparaît avec certains dessins de son livre. Lui, ambassadeur de la France, venu se déclarer aux français eux-mêmes.